CAN U17 GABON 2017: La Guinée 3e, le Niger 4e

Niger team picture during the 2017 Under 17 Africa Cup of Nations Finals football match between Tanzania and Niger at the Port Gentil Stadium, Gabon on 21 May 2017 ©Muzi Ntombela/BackpagePix

Le Syli cadets de Guinée termine l’édition 2017 de la CAN Total U17 sur la troisième marche du podium comme il l’avait fait en 2015. Le score est le même, 3 buts à 1, mais il y a deux ans l’adversaire s’appelait le Nigeria, cette année le Niger.

 Au terme d’une première période pauvre en buts mais riche en occasions manquées surtout du côté guinéen, la rencontre s’est transformée au retour des vestiaires. Djibril Fandjé Touré a ouvert le score dix minutes après la reprise d’un joli plat du pied (1-0, 55’). Mais le Niger parvenait à égaliser à la suite d’une erreur de la défense du Syli par Ibrahim Marou (1-1, 65’) . Ce n’était que partie remise pour les hommes de Souleymane Camara qui ont repris l’avantage sur une frappe à bout portant d’Abdourahamane Bah (2-1, 72’). Quelques secondes plus tard, c’était à nouveau Djibril Tandjé Touré qui crucifiait le portier nigérien, Khaled Ibrahim (3-1, 72’).

Réactions

Souleymane Camara (entraîneur de la Guinée)

C’est un beau lot de consolation. Bien sûr on aurait préféré disputer la finale mais nous sommes sur le podium, c’est bien. Maintenant il nous faut penser à la prochaine échéance, la Coupe du monde en Inde. Il va falloir rapidement se remettre au travail pour être digne de l’Afrique.
Pour notre dernier match au Gabon, j’avais choisi de changer d’option. A un moment l’équipe a joué avec quatre attaquants. C’était audacieux mais cela a payé. Personnellement je prenais un risque. Je crois que j’étais le plus jeune entraîneur de la compétition et je suis content de mon parcours.

Ismaila Tiemoko (entraîneur du Niger)

Après notre qualification pour les demi-finales, nous nous sommes retrouvés un peu à court dans notre préparation pour la suite du tournoi. Vous savez, mes joueurs rêvaient surtout de Coupe du monde. Quand ils ont atteint leur objectif, je pense qu’ils se sont un peu relâchés et qu’ils n’étaient plus au niveau pour élever davantage leur football. Je ne leur fais aucun reproche. Nous irons, ils iront à la Coupe du monde. C’est un grand bonheur pour le football nigérien et pour tout le pays.

CAFONLINE.COM