Agadez Sokni: la ville d’Agadez n’attend que ses invités !

La beauté, c’est Agadez ; la grâce, c’est Agadez ; l’élégance, c’est Agadez ; le sourire, c’est Agadez ; la chaleur de l’accueil, c’est Agadez ; le sublime, c’est Agadez ; le charme, c’est Agadez ; la découverte, c’est Agadez. Et le mystère, c’est aussi Agadez. Tous ces ingrédients réunis, donneront à Agadez Sokni, la grande fête de retrouvailles et d’union entre les Nigériens un éclat mémorable.
Le Ministre Rhissa Ag Boula, le grand artisan et chef d’orchestre du Comité d’organisation suit minutieusement, pas à pas les préparatifs afin que tout celui qui viendra à Agadez assister à la fête, se souvienne pendant longtemps d’avoir vécu des moments uniques et féeriques.
Tout est mis en branle pour une réussite totale. Rien n’a été négligé. Agadez, qui était en chantier tout au long de l’année, est aujourd’hui en pleine toilette pour que tout soit beau et agréable.
« …Agadez regorge de la beauté à partager et
à faire voir au reste du monde »
Ici on donne les derniers coups de pioche ; là on embellit, un peu plus loin on met les dernières couches de peinture. Le Ministre Rhissa Ag Boula est partout, il veille, il surveille, il donne des instructions. « Je suis un homme de conviction et de principe » a-t-il coutume de répéter. « Je me donne à fonds lorsqu’on me confie une mission et je dois réussir » ajoute-t-il.
Il rassure que « tous les chantiers qui rentrent dans le cadre de la fête seront terminés le 30 Novembre prochain. Il s’agit là de la tribune, de la villa présidentielle, la maison de la culture, du stade régional, de l’aérogare, de la voirie et de certains monuments sur la voie centrale. Il restera certes d’autres chantiers qui se poursuivront en ce sens que c’est un programme qui ne peut se faire financièrement sur une année. Donc le programme ne s’arrête pas. Il continue jusqu’en 2017 »
 
 
Sécurité assurée
Cependant il faut rendre à César ce qui appartient à César. Les fêtes tournantes du 18 décembre ont été valorisées par le Président de la République, Chef de l’Etat, Issoufou Mahamadou pour doter nos chefs lieux des régions d’infrastructures modernes pouvant leur permettre de rattraper leur retard. Parlant justement de son Excellence M. Issoufou Mahamadou, le Ministre Ag Boula a réaffirmé que « c’est un bâtisseur. C’est même un grand bâtisseur. La preuve en est que sous les cinq ans qu’il a passé à la tête du pays, le Niger a changé et le Niger avance sur la voie de son développement socio-économique. Nous avons vu des grandes œuvres dignes d’un bâtisseur. Dès son arrivée au pouvoir en 2011, il a engagé ce programme d’embellissement des grandes villes par la capitale avec Niamey Nyala ou Niamey la coquette. Et c’est dans le même esprit de bâtir quelque chose de grand et de beau que tous ces termes puisés de notre patrimoine culturel commun que sont nos langues nationales qu’on a tiré ces concepts comme Nyala, Sogha, Kwaliya et Sokni. Et tous ces termes collés à ces programmes de fêtes tournantes expriment la même chose à savoir la beauté ou ce qui est beau et sublime. Agadez Sokni signifie simplement dans la langue tamasheq la démonstration de la beauté. Pour nous c’est un nom qui colle bien et nous mobilise. Et nous allons montrer au monde entier qu’Agadez regorge de la beauté à partager et à faire voir au reste du monde. Nous allons faire du spectacle en puisant dans le patrimoine culturel, artistique et touristique d’Agadez pour cette démonstration de la beauté qui signifie SOKNI ».
Évoquant la sécurité dans une région située à la porte du désert, le Ministre Rhissa Ag Boula a indiqué que « Nous n’avons pas de souci majeur dans ce sens. L’Etat du Niger s’assumera. Nos forces de défense et de sécurité sont à même de garantir la sécurité quelle que soit la menace. Je sais que la situation actuelle et notamment ce qui se passe chez nos voisins est de nature à inquiéter les uns et les autres mais je rassure les Nigériens et le reste du monde que nous allons fêter dans la joie et l’allégresse. Certes en matière de sécurité il n’y a pas de risque zéro mais l’Etat a pris toutes les dispositions nécessaires pour que la République soit fêtée sur l’ensemble du territoire et à Agadez en particulier ».
Na Mahamane Dan Maradi