Remise de six (6) véhicules 4X4, don de l’OOAS au Ministère de la Santé publique : Agir pour vaincre le Paludisme et les Maladies Tropicales Négligées au Sahel

Le ministre de la Santé Publique, Dr. Idi Illiassou Maïnassara, a réceptionné, hier après midi, des mains du point focal de l’Organisation Ouest Africaine de la santé (OOAS), M. Idrissa Maïga, un don de six (6) véhicules 4X4. Cette dotation d’une valeur totale de 132 millions de francs CFA, intervient dans le cadre des interventions du Projet Paludisme et Maladies Tropicales Négligées au Sahel, un projet régional financé par la Banque Mondiale sous la responsabilité de l’Organisation Ouest Africaine de la Santé. La cérémonie de réception de ce don s’est déroulée au Ministère de la Santé publique en présence des cadres dudit Ministère, des coordonateurs des programmes de lutte contre les Maladies Tropicales Négligées et de plusieurs invités.
Les six (6) véhicules ainsi réceptionnés sont répartis comme suit : deux (2) véhicules pour le Programme National de lutte contre la bilharziose et les géo helminthes, deux (2) autres pour le Programme National de Santé Oculaire et les deux (2) derniers pour le Programme Onchocercose/Filariose Lymphatique. Peu après avoir réceptionné ces matériels roulants, le ministre de la Santé Publique, Dr. Idi Illiassou Maïnassara a souligné que cette dotation intervient dans le cadre des interventions du Projet Paludisme et Maladies Tropicales Négligées au Sahel. Financé par la Banque Mondiale, sous la responsabilité de l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS), pour un montant de 121 millions de dollars US, ce projet régional va durer quatre (4) ans et couvre trois Etats membres de la CEDAO, à savoir le Burkina Faso, le Mali et le Niger.
Il a pour finalité l’amélioration de l’accès et l’utilisation des services à base communautaire harmonisés pour la prévention et le traitement du paludisme et de certaines maladies tropicales négligées dans les zones transfrontalières des pays bénéficiaires. « La lutte contre les maladies cibles du projet notamment le paludisme, le trachome, la bilharziose, les vers intestinaux, l’onchocercose et la filariose lymphatique ont été une des priorités du PDS 2011-2015 et figurent encore parmi les priorités des Objectifs pour un Développement durable et du PDS 2017-2021. Afin de répondre efficacement aux besoins de la lutte contre ces maladies, le Ministère de la Santé Publique bénéficie d’importants appuis de l’Etat, des partenaires techniques et financiers qui nous ont permis de réduire significativement la morbidité et les handicaps liés à ces maladies » a déclaré Dr. Idi Illiassou Maïnassara.don
Le ministre de la Santé Publique a assuré que cette dotation en véhicules va assurément contribuer à faciliter la tâche des acteurs engagés sur le terrain et renforcer davantage les activités des différents programmes en vue d’atteindre les objectifs qui leur sont assignés. Il a exprimé sa gratitude à l’endroit de tous les partenaires Techniques et Financiers (PTF); particulièrement à l’OOAS et à la Banque Mondiale « pour les appuis constants et multiformes à l’amélioration du bien-être de nos vaillantes populations, une des préoccupations majeures des plus hautes autorités du Niger au premier rang desquelles, SE. Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l’Etat».
En remettant les clefs des véhicules, le point focal de l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS), M. Idrissa Maïga a, au nom du Directeur général de l’OOAS, précisé que ce soutien de l’OOAS entre dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Paludisme et Maladies Tropicales Négligées au Sahel, un projet régional financé par la Banque Mondiale sous la responsabilité de l’Organisation Ouest Africaine de la Santé. Il a assuré de la disponibilité de cette organisation régionale à accompagner les Etats membres dans l’amélioration de la santé des populations.
 
lesahel.org